Liens d'accessibilité

RDC : Fin du mixage des troupes du général Nkunda


Les violents incidents qui ont fait entre 200 et 600 morts la semaine dernière, à Kinshasa, ont éclipsé l’opération de mixage des troupes du général déchu Laurent Nkunda dans l’Est de la RDC. Les cinq brigades concernées par l’opération seront déployées au Nord Kivu afin d’assurer la sécurité de la population. Ce sont 12 000 belligérants désarmés qui travailleront désormais ensemble avec le reste de l’armée congolaise, a expliqué le général Nkunda. « C’est un gain pour le gouvernement congolais, c’est un gain pour le peuple congolais, c’est un gain pour nous qui avons fait cela » a-t-il déclaré, ajoutant que les autorités compétentes se prononceront bientôt sur son futur statut. Laurent Nkunda a donné le feu vert pour ses anciens éléments soient déployés partout dans le pays et même à l’extérieur.

Le ministre congolais de la Défense, Chikez Dieumu, présent à la cérémonie de clôture du processus, a dit qu’il est venu dans la recherche de la paix. Il y a des inquiétudes justifiées par rapport à processus, a-t-il dit, assurant qu’il fera son rapport au gouvernement dans le sens d’apaiser ces inquiétudes. Aucune campagne d’information n’a été menée pour informer les populations de l’Est du Congo au sujet du mixage des troupes de Nkunda; ce qui a laissé la place aux rumeurs et aux spéculations, explique notre correspondant à Goma, Jack Kahora.

XS
SM
MD
LG