Liens d'accessibilité

USA : Des conservateurs accusent l’administration Bush de négliger les droits civiques


Certains conservateurs américains critiquent de plus en plus le manque d’entrain de l’administration Bush dans la protection des libertés civiles. Bruce Fein est un ancien membre de l’administration Reagan dans les années 1980. Cet expert en droit constitutionnel et plusieurs autres leaders conservateurs estiment que le président Bush a outrepassé ses pouvoirs après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York et Washington.

Ils disent qu’il est temps de rétablir l’équilibre des pouvoirs entre l’exécutif, le législatif et le système judiciaire. A cette fin, le groupe a proposé un programme en dix points, intitulé « American Freedom Agenda », le programme pour les libertés américaines et visant notamment à limiter la surveillance des appels téléphoniques et du courrier des citoyens américains.

Ces mesures ont souvent été défendues par le président George Bush, qui a souligné leur importance pour la sécurité des Etats-Unis. « Je tiens juste à assurer les Américains que, premièrement, j’ai le droit de les utiliser. Deuxièmement, mon travail est nécessairement de vous protéger. Troisièmement, nous protégeons vos libertés civiles », a-t-il dit.

M. Fein et les autres conservateurs estiment, de leur côté, que le commandant en chef ne bénéficie pas d’une autorité constitutionnelle inhérente lui permettant d’ignorer le rôle de contrepoids du législatif. Dans un récent rapport, l'inspecteur général du ministère américain de la Justice a révélé que le FBI, la police fédérale, avait abusé des pouvoirs qui lui avaient été conférés après les attentats du 11 septembre 200.

Selon ce document, le FBI a espionné des dizaines de milliers d’américains grâce à la loi antiterroriste adoptée en 2001, dite Patriot Act. Les groupes de protection des libertés civiques ont fait part de leur indignation et ont appelé le Congrès à limiter les pouvoirs du FBI. Pour Mike German, un ancien agent du FBI qui travaille maintenant pour l’ACLU, l’Union américaine pour les libertés civiles, le rapport de l’inspecteur général a mis à jour une mauvaise conduite délibérée, et non pas de simples bévues. Les dirigeants républicains eux-mêmes reconnaissent que la police fédérale doit faire un effort pour mieux protéger les libertés civiles dans ses enquêtes sur le terrorisme aux Etats Unis

XS
SM
MD
LG