Liens d'accessibilité

Bénin: Akpinkou retouve son siège à la tête de la CENA


La Cour constitutionnelle béninoise a rétabli Antonin Akpinkou dans ses fonctions de présidents de la Commission électorale nationale autonome (CENA). Ses collègues l’avaient évincé pour le remplacer par Eugène Capo Chichi. Ils accusaient Akpinkou d’avoir notamment d’avoir passé, de manière unilatérale, le marché d’impression des bulletins de vote pour les législatives de dimanche.

M. Akpinkou a lancé un appel au calme et selon diverses sources, les autres membres de la CENA sont préoccupés par la nécessité de réussir l’organisation du scrutin de dimanche, explique notre confrère Gérard Guédégbé. Le président Yayi Boni n’a pas de parti politique, mais le gouvernement tient à avoir disposer d’une majorité parlementaire pour avoir les coudées libres, a dit Gérard Guédégbé. Plus de 2000 candidats 26 partis ou coalitions à l’assaut de 83 sièges à l’Assemblée nationale.

XS
SM
MD
LG