Liens d'accessibilité

RDC: Appel au calme de l’ex-vice président Jean-Pierre Bemba


L’ex-vice président congolais Jean-Pierre Bemba a demandé à ses gardes du corps de ne plus se battre contre les soldats gouvernementaux. Cette consigne a été donnée dans un appel au cessez-le-feu de M. Bemba diffusé en fin de journée, par une radio parrainée par l’ONU, indique le correspondent de la VOA à Kinshasa. Au moins deux personnes auraient été tuées dans les violents accrochages qui ont opposé jeudi, à Kinshasa, La garde de Jean-Pierre Bemba et les Forces armées congolaises (FARDC), faisant au moins deux morts.

Dans un entretien avec Ferdinand Ferella, le lieutenant-colonel Didier Rancher, porte-parole militaire de la Mission de l’Onu en RDC (MONUC), a expliqué qu’il s’agissait soit d’un incident isolé qui a dégénéré, soit d’une provocation, mais cela n’était pas organisé. Selon toujour le lieutenant-Colonel Rancher, M. Bemba n’a pas voulu se conformer à un décret fixant à une douzaine le nombre des policiers affectés à la garde des anciens vice-présidents. Depuis le 15 mars, la MONUC avait renforcé son dispositif par précaution dans le périmètre; ce qui lui a permis de disposer des effectifs nécessaires pour évacuer les civils, a indiqué le porte-parole militaire de la MONUC.

XS
SM
MD
LG