Liens d'accessibilité

Francophonie : Une langue au carrefour des cultures


Différentes activités se déroulent à travers le monde pour marquer la semaine de la francophonie. Au Sénégal, ces activités ont pour cadre les écoles et les lycées et sont axées autour du livre. Pour Hamadou Dia, écrivain sénégalais, la francophonie n’a de sens que si les langues africaines sont réellement prises en charge. Dans un entretien avec Idriss Fall, M. Dia rejette l’idée que la francophonie perpétue le phénomène colonial. « La francophonie deviendra ce que les francophones en feront » a-t-il assuré, soulignant qu’un débat intéressant mériterait d’être lancé sur les rapports entre la francophonie et les langues nationales.

Au Gabon, la semaine de la francophonie a été marquée par une journée portes ouvertes sur les métiers du cinéma, au Sénat, à Libreville, un concours sur la francophonie, des activités théâtrales, de lachanson et du « slam », a expliqué à Lamia Gritli Marie Lusto du Centre culturel français de Libreville. Selon Mme Gusto, es jeunes sont beaucoup plus attirés par le « slam. » Samedi, dix « slameurs » s’affronteront au cours d’un tournoi à Libreville pour gagner des prix et aussi se faire connaître, a indiqué Mme Lusto.

XS
SM
MD
LG