Liens d'accessibilité

Nigeria : Atiku Abubakar à nouveau exclu de la liste des candidats à la présidence


Le vice-président nigérian Atiku Abubakar est, à nouveau, exclu de la liste des candidats aux élections présidentielles du mois prochain. La commission électorale nigériane a publié, jeudi, la liste des 24 personnalités retenues pour ce scrutin. Le président de cette commission, Maurice Iwu, a expliqué que M. Abukar a été omis de la liste parce qu’il est accusé de corruption. Selon une commission d’enquête administrative mise sur pied par le gouvernement, Atiku Abubakar aurait détourné 145 millions de dollars de deniers publics; des allégations confirmées par l’Agence nigériane de lutte contre la corruption, mais que rejette le parti Action Congress dont Atiku Abukar est le candidat, a expliqué notre correspondant à Lagos, Peter Oni dans un entretien avec Samuel Kiendrébéo.

L’Action Congress est l’un des partis phare du Nigeria, au même titre que le Parti de tous les peuples du Nigeria (ANPP) du général à la retraite Muhammadu Buhari, souligne notre correspondant. Des partisans de M. Abukar ont fait savoir qu’ils contesteront devant les tribunaux la dernière décision de la Commission électorale. Dans une interview accordée à la VOA, un porte-parole du vice-président nigérian a accusé le président Olusegun Obasanjo et le Parti populaire démocratique au pouvoir de tout mettre en oeuvre pour empêcher Atiku Abubakar de briguer la présidence. Les relations entre Obasanjo et Abubakar se sont dégradées l’année dernière lorsque le président nigérian a tenté, sans succès, de faire amender la constitution afin de pouvoir briguer un troisième mandat.

XS
SM
MD
LG