Liens d'accessibilité

Soudan : Le Rwanda menace de retirer ses troupes du Darfour


Le président du Rwanda, Paul Kagame, dit que son pays pourrait retirer ses troupes du Darfour, région de l’ouest du Soudan. Dans ses propos à des journalistes cette semaine, M. Kagame a fait valoir que les troupes rwandaises n’obtiennent pas les financements, le matériel ou l’appui dont elles ont besoin pour s’acquitter valablement de leur tâche. Le président rwandais a indiqué que son gouvernement évalue, en ce moment, la situation et qu’une décision sera prise très prochainement.

M. Kagamé exprimait la même frustration que tous les leaders des pays ayant envoyé des troupes au Darfour, a expliqué le chef de la diplomatie rwandais, Charles Murigandé, dans un entretien avec Jean-Claude André. Le Rwanda dispose d’un bataillon supplémentaire disponible, près à être déployé depuis septembre et qui ne n’a pas été, et les troupes qui sont sur place manquent de la logistique nécessaire pour réagir rapidement, a indiqué M. Murigande, ajoutant que les troupes rwandaise du Darfour attendent deux trois mois avant de percevoir leur solde.

Le Rwanda a fourni environ 2 700 soldats à la Force de l’Union africaine déployée au Darfour. Celle-ci n’est pas en mesure d’enrayer les violences qui ont fait au moins 200 000 et deux millions de personnes déplacées dans l’Ouest du Soudan.

XS
SM
MD
LG