Liens d'accessibilité

USA : Funérailles des dix Maliens décédés dans l’incendie de New York


Les dix Maliens décédés suite au grave incendie de jeudi dernier, dans le quartier du Bronx à New York, ont été inhumés lundi. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, était présent à leurs funérailles, de même que la sénatrice de l’état de New York et candidate à la présidence, Hillary Clinton. Parmi les victimes: neuf enfants, dont les cercueils en bois simple ont été amenés un par un à l’intérieur de la mosquée de New York, avant d’être orientés vers la Mecque selon la tradition islamique.

Deux familles maliennes de New York sont affectées par le sinistre. Moussa Magassa, trésorier général du Conseil des Maliens de la métropole américaine, a perdu cinq de ses enfants dans l’incendie. Mamadou Soumaré, chauffeur de Taxi à New York,a de son côté perdu sa femme, Mariam Sidibé, et à ses quatre

D’après le quotidien New York Times, le feu a pris à cause d'une corde attachée à un radiateur du sous-sol. Les flammes ont ensuite atteint un escalier en bois avant de s'étendre et la maison n'avait pas d'extincteur. Aucune des alarmes pour incendie n'avait de pile, si bien que celles-ci n'ont pas fonctionné. Les pompiers sont arrivés rapidement, mais n’ont pas pu sauver les victimes.

Atterrés, les New Yorkais ont immédiatement réagi, contribuant des milliers de dollars pour assister les survivants et leurs familles. Par milliers ils sont venus lundi rendre hommage aux victimes et témoigner de leur soutien aux familles. Le propriétaire de l’équipe de base-ball des Yankees de New York, George Steinbrenner, a offert de régler les frais des funérailles. Selon l’International Herald Tribune, près de 50 000 Ouest-Africains sont installés à New York, dont 6 000 à 10 000 maliens. Ils y ont créé des enclaves, certains quartiers étant ainsi devenus Le petit Sénégal ou encore La petite Guinée.

XS
SM
MD
LG