Liens d'accessibilité

RDC: Reddition d’une milice dans l’Ituri


La milice du Front des nationalistes intégrationnistes (FNI), une des plus sanguinaires de la RDC, a accepté de déposer les armes en Ituri, dans le Nord-Est du pays. Un premier groupe de miliciens a commencé à se rassembler dans un camp au nord du Lac Albert, près de la frontière ougandaise.

Cette reddition résulte de négociations entre l’armée congolaise et Peter Karim, chef du FNI. Ce dernier a obtenu le grade colonel dans l’armée congolaise, mais pas l’amnistie qu’il réclamait. Sa milice était la seule à avoir refusé de participer au processus de désarmement, démobilisation et réintégration.

Côté gouvernemental, les négociations ont été menées par le général Vainqueur Mayala Vichana, commandant des opérations de l’armée congolaise en Ituri. Dans un entretien avec Ferdinand Ferella, le général Vichana a annoncé que 170 miliciens des FNI se sont rendus avec armes mardi et seront envoyés dans un centre de brassage. Il a, par ailleurs, confirmé que c’était le dernier groupe armé encore en activité dans le Nord-Est du pays.

XS
SM
MD
LG