Liens d'accessibilité

Cameroun: Le sort des pygmées en question


La presse camerounaise s’intéresse beaucoup, ces temps-ci, aux pygmées d’Afrique centrale. Le journal « Le Messager » consacre une série d’articles à la question à l’occasion notamment de la sortie d’un ouvrage intitulé « La marginalisation des pygmées d’Afrique centrale. » Le sort des pygmées a également fait l’objet d’un récent colloque à Yaoundé. « Les pygmées, en Afrique centrale, subissent encore les préjugés les plus inhumains en ce sens que considérés comme des sous-hommes », a expliqué Jean François Channon du journal « Le Messager », un des participants au colloque de Yaoundé.

Dans un entretien avec Lamia Gritli, notre confrère fait savoir que les pygmées sont considérés, au Cameroun, comme faisant partie de la population générale, mais qu’en réalité, ils sont, dans une certaine mesure, marginalisés. Les sociétés d’exploitation forestière, par exemple, ne tiennent pas toujours compte des groupes pygmées pourtant « si attachés à la terre et à la forêt », déplore notre confrère.

Jean François Channon relève qu’à défaut d’une action nationale, certaines municipalités camerounaises, comme celle de Yokadouma dans la province de l’Est, lancent des initiatives en faveur des pygmées, notamment dans le domaine de la santé. Le journaliste camerounais estime qu’en comparaison aux pygmées d’autres pays d’Afrique centrale, ceux du Cameroun ont encore du chemin à faire avant de pouvoir prendre leur destin en main.

XS
SM
MD
LG