Liens d'accessibilité

Présidentielles américaines 2008: Le « phénomène Obama »


La candidature du sénateur noir Barack Obama à la présidence des Etats-Unis suscite beaucoup d’intérêt. Les observateurs parlent même de « Phénomène Obama », pour expliquer l’attrait du jeune sénateur démocrate de l’Illinois sur le public américain. M. Obama brigue officiellement la magistrature suprême des Etats-Unis depuis sa déclaration en ce sens devant une foule enthousiaste, le samedi, 10 février, à Springfield dans l’Illinois. Sa décision a été chaleureusement applaudie par des centaines de supporters.

Sénateur de l’Illinois au Congrès des Etats-Unis depuis deux ans à peine, Barak Obama est, à 45 ans, l’un des plus jeunes postulants à la Maison Blanche cette année. « Je reconnais que l’annonce de ma candidature témoigne d’une certaine présomption, d’une certaine audace. Je sais que je n’ai pas passé beaucoup de temps à apprendre comment les choses se passent à Washington; mais j’y suis depuis assez longtemps pour savoir qu’il faut changer les façons d’agir à Washington », a déclaré le sénateur de l’Illinois.

Barak Obama a affaire à forte partie dans sa campagne pour obtenir l’investiture du parti démocrate comme candidat à la présidence en 2008. Parmi ses principaux adversaires: la sénatrice de l’état de New York Hillary Clinton, ex-première dame des Etats-Unis, et l’ancien sénateur de Caroline du Nord John Edwards, candidat à la vice-présidence en 2004. Mme Clinton est numéro 1 dans les sondages de popularité des postulants démocrates. John Edwards est deuxième et Barak Obama, troisième. Cependant, l’opposition fervente du sénateur de l’Illinois à la guerre en Irak lui vaut le soutien ardent des démocrates les plus motivés.

Barak Obama est né en 1961, à Hawai, d’un père kenyan et d’une mère américaine blanche originaire de l’Etat du Kansas. Il a vécu entre 1967 et 1971 en Indonésie. Le futur sénateur fera de brillantes études universitaires à l’université Columbia de New-York et à l’université Harvard avant d’entrer en politique dans l’Etat de l’Illinois. Marié à une Noire américaine de Chicago, Barak Obama a deux filles.

Toutefois, il reste relativement peu connu dans la communauté africaine-Américaine. Selon les tous derniers sondages auprès des Noirs américains, Hillary Clinton est de loin la plus populaire. La raison, selon le commentateur noir bien connu Tavis Smiley, est que Barak Obama débute en politique et n’a encore rien fait d’exceptionnel pour la communauté africaine-américaine. Hillary Clinton, par contre, bénéficie de la bonne réputation et de la popularité de son mari, l’ex-président Clinton, auprès des Noirs.

XS
SM
MD
LG