Liens d'accessibilité

RCA: Accord de paix avec les rebelles d’Abdoulaye Miskine


Le gouvernement centrafricain a signé en fin de semaine, à Tripoli, un accord avec le leader rebelle Abdoulaye Miskine. Ce dernier et quatre autres personnes, dont André Ringui Le Gaillard, un ministre du régime de l’ancien président centrafricain Ange Felix Patassé, ont regagné Bangui samedi, à bord de l’avion ramenant le président centrafricain François Bozizé.

Selon Cyriaque Gonda, porte-parole présidentiel centrafricain, l’accord de Tripoli prévoit un cesser le feu ainsi que le désarmement des rebelles et, à terme, leur intégration dans les Forces armées centrafricaines ou leur reconversion à la vie civile. « Le sens que prend l’accord en ce moment n’exclut aucune formation rebelle identifiée», a-t-il assuré dans un entretien avec Lamia Gritli. Le porte-parole présidentiel centrafricain a, par ailleurs, révélé que le gouvernement libyen contactera les autres groupes rebelles centrafricains pour d’autres négociations de paix.

Pour Cyriaque Gonda, l’accord signé à Tripoli n’a nullement l’intention de contourner le groupe des sages ou de « passer au-dessus de la classe politique centrafricaine. » A ce propos, le porte-parole présidentiel centrafricain a fait savoir que « des propositions précises » sont attendues du président du groupe des sages, le pasteur Isaac Zokoué, concernant l’organisation du dialogue national centrafricain.

XS
SM
MD
LG