Liens d'accessibilité

Les adieux de l’Amérique au président Gerald Ford


Le corps de l’ancien président américain Gerald Ford est arrivé à Washington samedi, 30 décembre 2006. Le 38e président des Etats-Unis, qui est décédé mardi, à 93 ans, reposera au Capitole où de centaines de milliers de personnes lui rendront un dernier hommage.

Mardi, journée de deuil national aux Etats-Unis, le président George W. Bush rejoindra les trois autres anciens présidents américains encore en vie - George Herbert Walker Bush, Jimmy Carter et Bill Clinton - à la cathédrale nationale de Washington où un service religieux aura lieu en mémoire du président Ford. L’enterrement suivra mercredi au Michigan, Etat natal de M. Ford.

Gerald Ford a répondu à l’appel du devoir et était disponible lorsque les Américains avaient besoin de lui le plus, a déclaré le président Bush. Vice-président à l’époque du scandale de Watergate, M. Ford avait succédé, en 1974, au président Richard Nixon qui avait été contraint à la démission. « Il a guidé l’Amérique à travers une crise de confiance et aidé notre pays panser ses blessures en restaurant la foi en notre système de gouvernement », a expliqué le président George W. Bush.

Le président Gerald Ford a amnistié Richard Nixon de tous les crimes qu’il a pu commettre durant l’affaire du Watergate, une décision qui, de l’avis des historiens, a été la cause de sa défaite électorale face à Jimmy Carter en 1976. Ce n’est que bien plus tard que les Américains apprécieront sa prévoyance, a souligné le président Bush dans son intervention radiophonique hebdomadaire samedi.

XS
SM
MD
LG