Liens d'accessibilité

Congrès américain: Exit de la majorité républicaine


Lorsque les parlementaires américains reprendront leurs travaux en janvier, le parti démocrate contrôlera les deux chambres du Congrès, à savoir le Sénat et la Chambre des représentants. Le président sortant de la Chambre, le républicain Dennis Hastert de l’Illinois, a évoqué son mandat en termes émus, ce qui lui a valu une ovation de la part des députés des deux partis. « La chambre devrait être un endroit où règnent la civilité et le respect mutuel, où nos décisions sont guidées non seulement par l’agenda politique, mais aussi par nos qualités d’hommes d’Etat », a-t-il déclaré.

M. Hastert a salué l’œuvre accomplie par ses collègues républicains, soulignant qu’ils avaient aidé à faire adopter des projets de loi reflétant les idéaux de leur parti, notamment l’allègement de la fiscalité et la réduction de fonction publique. La député démocrate Nancy Pelosi, qui va succéder en janvier à Hastert, a eu des mots élogieux pour ce dernier, mais personne ne se fait d’illusion. Dès la rentrée parlementaire, les démocrates prendront le contrôle du Congrès où les républicains seront minoritaires pour la première fois depuis des années.

Certes, les démocrates ont promis qu’au contraire des républicains, ils feront en sorte que les rapports entre les deux partis soient empreints de courtoisie. Toutefois, cette vertu semblait absente des propos tenus vendredi par le député démocrate Maurice Hinchey. « Les habitants du pays continuent de souffrir, et c’est l’une des raisons pour lesquelles ils ont pris leur décision le 7 novembre. Ils ont compris que leurs souffrances étaient le fruit de l’insouciance et de l’exploitation dues au Congrès républicain », a-t-il lancé.

Par ailleurs, les dirigeants démocrates n’ont pas manqué d’informer la presse la semaine dernière que l’incapacité du Congrès à faire adopter ses projets de loi résultait des dissensions entre républicains. Toutefois, même s'ils détiennent la majorité, les démocrates devront créer une atmosphère où certains républicains pourront se joindre à eux sur certains dossiers. Ils en auront d’autant plus besoin que le veto dont dispose le président Bush ne peut être surmonté que par une majorité des 2/3 du Congrès.

XS
SM
MD
LG