Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis  à nouveau destination de choix pour les études


Une nouvelle enquête de l’Institut de l’éducation internationale des Etats-Unis révèle que, pour la première fois en quatre ans, le nombre d’étudiants étrangers dans les établissements américains d'enseignement supérieur s’est stabilisé. Cette évolution s'explique par l’augmentation des inscriptions directes, c’est-à-dire celles des étudiants entrant pour la première fois dans une université américaine.

D’après le ministère américain du Commerce, l’éducation supérieure, par les revenus qu’elle génère, se classe au cinquième rang dans le secteur des services aux Etats Unis. L’apport des jeunes étrangers à l’économie du pays se chiffre à environ 13,5 milliards de dollars.

La Libanaise Nour Christidi étudie actuellement à l’American University ici à Washington. En dépit de l’offensive israélienne au Liban, elle est quand même venue aux Etats Unis pour un an. « C’était important pour mon éducation, » dit-elle. « Je n’aurais jamais pu rencontrer autant d’étudiants étrangers au Liban. C’est tout simplement incroyable. J’ai rencontré des gens venus de l’Inde, de Suède, du Mexique, du monde entier, et c’est fascinant, » affirme Nour Christidi.

Les inscriptions des étudiants étrangers dans l'enseignement supérieur américain avaient chuté après les attentats du 11 septembre 2001 ici aux États-Unis, mais la tendance s’est enfin inversée. L’augmentation la plus élevée, pour les inscriptions directes, a été constatée parmi les étudiants indiens, suivis des Chinois et des Sud-Coréens. On remarque également l’arrivée d’un plus grand nombre d’étudiants du Proche-Orient, grâce notamment au programme de bourses du gouvernement saoudien.

50% des étudiants étrangers sont regroupés sur environ 150 campus. Le président de l'Institut d'Education Internationale, Allan Goodman, aimerait qu’ils se distribuent de façon plus équitable à travers le pays. « L’apport des étudiants internationaux est immense et d’une grande valeur.

La plupart des américains n’ont pas de passeport. La plupart ne voyagent pas à l’étranger, » explique monsieur Goodman. Toutefois, cette tendance est en train de changer. En effet, un nombre croissant d’étudiants américains vont parachever leurs études à l’étranger. Ils n’optent plus seulement pour l’Europe, leur destination traditionnelle, mais se dirigent aussi vers la Chine, l’Argentine, le Brésil ou encore l’Inde, note Allan Goodman.

XS
SM
MD
LG