Liens d'accessibilité

Le président Bush s’entretient avec les leaders des démocrates au Congrès


Le président George W. Bush poursuit ses contacts avec les leaders démocrates, en quête d’un terrain d’entente après le raz-de-marée de leur parti aux élections du 7 novembre 2006. « La victoire des démocrates au Sénat et à la Chambre des représentants offre une excellente opportunité de démonter que républicains et démocrates peuvent travailler ensemble, » a-t-il déclaré vendredi, à la Maison blanche où il venait de s’entretenir avec le sénateur du Nevada Harry Reid, leader des démocrates au Sénat.

M. Reid est pressenti pour devenir chef de file de la majorité démocrate au sein du prochain Sénat en janvier. Il a dit avoir convenu avec le président que le seul moyen d’avancer est l’approche bipartisane des dossiers et la coopération. Le sénateur démocrate de l'Illinois Richard Durbin, probable adjoint de M. Reid au sein de la future majorité démocrate au Sénat, a assisté aux entretiens de la Maison blanche de vendredi. « C’est un jour où nous devons regarder en avant plutôt qu’en arrière, » a-t-il déclaré à la presse par la suite.

Les changements intervenus au Congrès donnent l’occasion de prouver que démocrates et républicains sont également patriotes, a dit le chef de l’exécutif américain. M. Bush a appelé les deux partis à mettre de côté leurs différends et à travailler ensemble sur les questions importants. Durant la campagne électorale, il avait averti qu’une victoire des démocrates signifierait une victoire des terroristes et une défaite de l’Amérique.

Les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des représentants et du Sénat pour la première fois depuis 12 ans. Le président Bush, qui a rencontré jeudi la députée démocrate Nancy Pelosi, probable présidente de la prochaine Chambre des représentants, s’est dit ouvert à toutes les suggestions concernant l’Irak, à condition que celles-ci assurent la victoire et la stabilité du gouvernement irakien.

XS
SM
MD
LG