Liens d'accessibilité

Le président Bush désigne un nouveau secrétaire à la Défense


Le président Bush a désigné un nouveau ministre de la Défense après la démission, mercredi, de Donald Rumsfeld. Le chef de l’exécutif américain a choisi Bob Gates, un ancien directeur de la CIA, pour remplacer Rumsfeld. « Ce dernier, a dit M. Bush, va apporter des idées nouvelles sur la façon de parvenir à nos objectifs en Irak. »

Dans une brève intervention, Bob Gates a souligné que les Etats Unis sont confrontés à de sérieux défis, au regard de la paix et de leur sécurité ; des raisons qui, a-t-il dit, l’ont poussé à accepter de répondre à l’appel du président. Pour sa part, Donald Rumsfeld a indiqué qu’il va travailler avec Bob Gates pour assurer la transition, ajoutant que servir en qualité de secrétaire à la Défense aura été le plus grand honneur de sa vie.

M. Rumsfeld était en poste depuis 2001. Nombre de démocrates et même certains républicains réclamaient son départ. Ils le rendent responsable du peu de préparation de la guerre en Irak qui, disent-ils, est à l’origine de la poursuite de la violence dans ce pays.

Lors d’une conférence de presse mercredi, le président Bush s’est dit déçu par le résultats des élections de mardi. « En tant que leader du parti républicain, j’en assume une bonne part de responsabilité,» a-t-il dit, affirmant avoir appelé les dirigeants de son parti à « tourner la page sur les élections pour travailler ensemble avec les démocrates et les indépendants au sujet des grandes questions auxquelles fait face le pays. »

A propos de l’Irak, le chef de l’exécutif américain a reconnu « que beaucoup d’Américains ont voté pour exprimer leur mécontentement concernant le manque de progrès là-bas. » Cependant, M. Bush se dit persuadé que « la plupart des Américains et des leaders des deux partis politiques ici à Washington comprennent que nous ne pouvons pas accepter la défaite. »

Pour le chef de l'exécutif américain, « le message d’hier était clair: Le peuple américain veut que ses leaders à Washington mettent de côté les divergences partisanes, se conduisent conformément à des principes d ’éthique et travaillent ensemble sur les défis auxquels est confrontés le pays.» Le président Bush a félicité les démocrates pour leur succès eyt pour avoir mené, dit-il, une campagne disciplinée.

XS
SM
MD
LG