Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire: Le Conseil de sécurité planche sur une ultime prolongation de la transition


Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est penché, mercredi, sur la situation en Côte d’Ivoire, dans l’optique d’une nouvelle et ultime prolongation de la transition politique dans ce pays. Selon Yves Sorokobe, porte-parole onusien joint à New York par Idriss Fall, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire, Pierre Schori, a présenté au Conseil un tableau de la situation et a averti la communauté internationale « qu’il est temps de travailler avec plus d’aplomb et aussi beaucoup plus de clarté et de fermeté. »

Pour l’heure, un groupe d’experts internationaux est en train d’examiner le projet de résolution soumis par la France. Ce projet s’appuie sur les recommandations faites par l’Union africaine et la CEDEAO et qui incluent « une clause recommandant que les pouvoirs du Premier ministre soient renforcés et qu’une date limite sur l’extension du mandat du président soit aussi clarifiée, » a expliqué Yves Sorokobe. « Une fois ce travail fini, la résolution retournera au Conseil de sécurité pour un vote qui, on l’espère, interviendra avant la fin du mois, » a précisé le porte-parole onusien.

Rappelant que le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU sur la Côte d’Ivoire appelle à une action rapide « afin d’éviter un recours à la violence dans ce pays, » M. Sorokobe a également souligné le soutien de Kofi Annan aux propositions de divers groupes internationaux, dont l’Union africaine, pour un renforcement des pouvoirs du Premier ministre ivoirien.

XS
SM
MD
LG