Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire: La Feuille de route reste la référence, a déclaré M. Shori


Les principaux leaders politiques ivoiriens ont, chacun, sa petite idée pour sortir leur pays de la crise qui le déchire depuis plus de quatre ans. A côté du « Plan B » du président du président Laurent Gbagbo, on retrouve pêle-mêle le « Plan Soro » et la proposition de « Présidence collégiale » de l’opposant Alassane Dramane Ouattara.

Pour le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire, Pierre Schori, il faut s’en tenir à la « Feuille de route » du Groupe de travail international (GTI) sur la Côte d’Ivoire. C’est le « Master Plan » signé par toutes les parties, rappelle M. Schori dans un entretien avec Samuel Kiendrébérogo. Le représentant du secrétaire général de l’ONU a souligné qu’il y a eu des blocages. C’est pour cela que le GTI, à la demande du Conseil de sécurité, a analysé les causes du blocage et fait des recommandations au Conseil de sécurité, a-t-il dit.

De l’avis de Pierre Schori, il y aura certainement une nouvelle résolution pour la période de transition et ce sera l’occasion de fixer « de nouvelles règles de jeu, clarifier certaines choses, faire des corrections. » En ce qui concerne la résolution 1633, il faudra surtout « clarifier certaines ambiguïtés » - qui ont entraîné différentes interprétations - clarifier le pouvoir du Premier ministre ainsi que le rôle des forces impartiales, a expliqué M. Schori.

XS
SM
MD
LG