Liens d'accessibilité

Etats-Unis: De jeunes Américains en route contre le sida en Afrique


Un groupe de jeunes Américains a accompli, cet été, un voyage de deux mois, en autobus, à travers les Etats Unis. Cette initiative baptisée « Living Hope, » Espoir vivant, visait à collecter des fonds pour la lutte contre le VIH/Sida en Afrique. Selon ONUSIDA, près de trois millions d’Africains sont devenus séropositifs l’an dernier en Afrique subsaharienne et près de trois millions d’êtres humains sont décédés du sida de par le monde.

Ces terribles statistiques ont poussé cinq jeunes Américains à partir à l’aventure cet été. Pendant deux mois, ils ont sillonné le pays en s’arrêtant dans des écoles, des églises ou des rassemblements pour mieux faire connaître à d’autres adolescents la crise que connaît l’Afrique. « Il y a deux ans, j’avais découvert que lorsque j’obtiendrai mon diplôme d’études secondaires, plus de 40 millions d’êtres humains seront devenus séropositifs, des Africains pour la plupart ; et cela m’a frappé, » a expliqué Nathaniel Elliot, 18 ans, qui a eu l’idée du périple.

Le jeune homme avait prévu de partir à l’aventure avec un copain et s’est dit qu’ils pourraient profiter du voyage pour éduquer d’autres jeunes. Nathaniel a alors fait savoir qu’il cherchait des volontaires. Et quelqu’un lui a fait don, anonymement, d’un autobus. Une trentaine d’adolescents se sont dits prêts à partager sa mission. Il en a sélectionné quatre, âgés de 17 à 23 ans.

« Nous voyageons pour mieux faire prendre conscience aux gens, pour collecter des fonds pour aider les orphelins en Afrique. Ces fonds serviront à leur fournir des écoles, » a expliqué Derrick Henderson, 23 ans, lors de leur escale à Washington, en marge d’un rassemblement de la Jeunesse chrétienne. Les cinq jeunes cherchent à réunir 250 000 dollars pour des établissements scolaires qui seront construits en Zambie, en coopération avec l’ONG World Vision. En même temps, ils ont fait connaître la terrible réalité du VIH/SIDA à des centaines d’adolescents américains.

« Toutes les 60 secondes, soit dans la minute qui s’écoule, cinq personnes vont mourir du sida en Afrique, » a souligné Tommy Francovitch, 17 ans. Le message est passé, à en croire Josh Arthur, 18 ans. « Grâce à eux, j’ai beaucoup appris sur la pandémie, et ils ont personnalisé leur message par le biais des vidéocassettes qu’ils ont filmés sur leur travail, » a expliqué Josh Arthur. A chaque escale, les jeunes ont vendu des DVDs, des bracelets ou T-shirts avant de remonter, mission accomplie, dans l’autobus dans lequel ils auront vécu deux mois.

Au terme de leur épopée, les cinq camarades ont réussi à collecter 40 000 dollars. Ils sont encore loin de l’objectif des 250 000 dollars qu’ils se sont fixé. Cependant, même avec la reprise des cours, ils ne se découragent pas. Nathaniel Elliot et ses amis ont bien l’intention de poursuivre leurs efforts pour réunir des fonds, tout en continuant d’informer les jeunes Américains sur la tragédie du VIH/Sida en Afrique subsaharienne.

XS
SM
MD
LG