Liens d'accessibilité

Immigration clandestine: Transit par l’Afrique de l’Ouest


L’Afrique de l’Ouest se transforme de plus en plus en une région de transit des candidats à l’immigration clandestine vers l’Europe. Le renforcement de la surveillance le long de côtes mauritaniennes et sénégalaises amène les immigrants illégaux à choisir des points plus au sud, la Guinée Bissau par exemple, comme point de départ. 23 000 clandestins sont arrivés aux Canaries et 10 000 dans l’île italienne de Lampedusa depuis le début de l’année, a souligné Jean-philippe Chauzy de l’Organisation des migrations internationales (OIM) dans un entretien avec Fabien Ortiz.

Selon M. Chauzy, les filières n’hésitent plus à faire partir les gens de Guinée Bissau pour un voyage maritime encore plus long et plus périlleux vers les Canaries. L’OIM affirme avoir constaté depuis un an que des migrants originaires d’Asie du Sud passent par l’Afrique en route pour l’Europe. Ces filières transitent par les pays du Golfe, vers des pays d’Afrique de l’Ouest, notamment le Mali ou le Sénégal, ensuite vers les Canaries, a expliqué Jean-Philippe Chauzy.

XS
SM
MD
LG