Liens d'accessibilité

Darfour: Dans l’attente d’une décision du Conseil de paix et de sécurité de l’UA


Le sommet de l’Union africaine sur le Darfour prévu lundi à New York a été reporté à mercredi. Plusieurs chefs d’Etat devant y participer n’étaient pas encore arrivés. Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, présidé le président Burkinabé Blaise Compaoré, doit se prononcer sur un éventuel prolongement du mandat de la force africaine déployée dans le Darfour. Ce mandat arrive à expiration le 30 septembre, date à laquelle devrait être déployée une force onusienne.

Cependant, le gouvernement de Khartoum continue de s’opposer catégoriquement à tout envoi de casques bleus dans l’Ouest soudanais. La Force africaine est « complètement dépassée et paralysée » parce qu’elle est mal équipée et qu’elle a peu de moyens « pour contenir la détérioration de la situation humanitaire et sécuritaire au Soudan, » a expliqué Suliman Baldo, directeur du département Afrique de l’ONG International Crisis Group à New York.

Dans un entretien avec Ferdinand Ferella, M. Baldo a expliqué que cette situation arrange le gouvernement de Khartoum. Selon Suliman Baldo, la confrontation avec la communauté internationale au sujet du Darfour a permis au régime de Khartoum, en difficulté à l’intérieur, de se présenter comme « le gardien des intérêts patriotiques, nationalistes du pays » et de présenter « le déploiement des forces onusiennes comme une agression contre la souveraineté du pays. »

A ce propos, le directeur du département Afrique de l’ONG International Crisis Group fait remarquer qu’il y a déjà 10 000 Casques bleus au Soudan dans le cadre de l’accord de paix du Sud-Soudan. Le Conseil de sécurité a déjà adopté des résolutions qui prévoient des sanctions contre les gens qui font obstruction à la paix au Darfour ou bien qui ont été impliqués dans des crimes de guerre ou crime contre l’humanité, rappelle M. Baldo. Il suffit simplement d’appliquer ce qui déjà été voté « pour envoyer un message très clair » au régime de Khartoum, a-t-il souligné.

XS
SM
MD
LG