Liens d'accessibilité

11 septembre 2006 : D’autres attaques restent possibles selon le président Bush


La sécurité des Etats-Unis est meilleure aujourd’hui qu’elle ne n’était avant les attentats terroristes du 11 septembre 2001, mais l’Amérique n’est pas pour autant à l’abri de nouvelles attaques, a déclaré le président Bush.

Dans un discours à la nation prononcé lundi soir, à l’occasion du cinquième anniversaire de ces attentats terroristes, le chef de l’exécutif américain a également défendu sa décision d’aller en guerre contre l’Irak. Le régime de Saddam Hussein constituait une menace que le monde ne pouvait pas négliger, a dit M. Bush en soulignant que la sécurité des Etats-Unis dépend des résultats de la bataille menée dans les rues de Bagdad.

Les démocrates ont accusé le président américain de politiser la commémoration des attentats du 11 septembre 2001 et de tenter, délibérément, de brouiller la distinction entre l’Irak et ces attaques. La Maison Blanche a rejeté aujourd’hui ces accusations, insistant que les propos du président Bush n’avaient rien de partisan et qu’ils traduisaient une réflexion sincère au sujet des attentats terroristes de 2001.

XS
SM
MD
LG