Liens d'accessibilité

Proche-Orient: Israël et le Hezbollah observent le cessez-le-feu


Après plus d’un mois de combats, Israël et le groupe militant libanais Hezbollah ont cessé lundi de s’affronter avec l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu facilité par l’ONU. Aucun accrochage important n’a été signalé sur l’ex-ligne de front. Cependant, l’armée israélienne dit avoir tué deux combattants du Hezbollah.

Des milliers de Libanais déplacés par les combats retournent dans leurs villages du sud du Liban. On signale d’énormes embouteillages sur les routes de la région. En Israël même, le Premier ministre Ehud Olmert a déclaré que le cessez-le-feu élimine l’Etat dans l’Etat que constituait le Hezbollah au Liban. Il a ajouté qu’Israël continuera à traquer le groupe militant libanais où qu’il soit.

L’Etat hébreu a, par ailleurs, annoncé que ses forces garderont le contrôle de la majorité des positions conquises au Liban et maintiendront leur blocus aérien et maritime jusqu’à l’établissement d’un système international qui empêchera les livraisons d’armes au Hezbollah. Pour sa part, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah a affirmé sur la chaîne de télévision de son organisation que ses combattants ont remporté « une victoire stratégique et historique » sur l’Etat hébreu.

A Washington, le porte-parole du département d’état Sean McCormack a dit que si la résolution onusienne est entièrement appliquée, cela équivaudra à un revers stratégique pour les partisans du Hezbollah, l’Iran et la Syrie.

XS
SM
MD
LG