Liens d'accessibilité

Crise du Moyen-Orient: La main de Téhéran


L’Iran est au cœur de la violence qui embrase actuellement le Moyen-Orient; c’est ce qui ressort de l’analyse de Michel Touma, secrétaire général de la rédaction du quotidien libanais « L’Orient le jour ».

Dans un entretien avec Lamia Gritli, M.Touma a expliqué que le Hezbollah, dès sa création au début des années 80, a choisi comme autorité religieuse de référence le guide suprême de la Révolution iranienne. De ce fait, la décision de déclencher les hostilités contre Israël n’a été prise qu’avec l’assentiment du leader suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei, si ce n’est sur son ordre direct, estime le journaliste libanais.

L’objectif immédiat d’Israël est de neutraliser les « têtes de pont » iraniennes dans la région, le Hamas dans les territoires palestiniens et le Hezbollah au Liban, souligne Michel Touma. Pour le secrétaire général de la rédaction du quotidien « L’Orient le jour », un objectif stratégique lointain est poursuivi à la fois par Israël, les pays occidentaux et les pays arabes sunnites de la région, à savoir: Empêcher l’Iran de s’imposer comme puissance régionale ou nucléaire.

En rapport avec la situation créée au Liban par les bombardements israéliens, Idriss Fall a contacté à Beyrouth M. Ibrahima Cissé, président de l’Association des Sénégalais du Liban. Ce dernier explique que sa communauté, forte d’environ un millier de personnes, attend toujours une réaction du ministère sénégalais des Affaires étrangères.

XS
SM
MD
LG