Liens d'accessibilité

RDC : La fondation Carter dénonce certaines pratiques dans la campagne électorale


La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 30 juillet bat son plein en RDC. Elle est émaillée de nombreux incidents. Après la Mission de l’ONU, c’est au tour de la fondation Carter d’en faire le constat. Cette ONG, qui est sur place en RDC depuis mars, dénonce, par exemple, le fait que certains candidats ont été empêchés de battre campagne dans certaines régions.

Dans un entretien avec Ferdinand Ferella, Colin Stewart, co-directeur du bureau régional de la Fondation Carter à Kinshasa, déplore une tendance des partis politiques congolais à « politiser » mêmes certaines questions techniques. Il a cité la controverse au sujet des bulletins de vote qui ont été imprimés en nombre excédentaires par la commission électorale.

Certains candidats estiment qu’ils sont destinés à la fraude alors que c’est une pratique normale, a expliqué M. Stewart. Le responsable de la Fondation Carter à Kinshasa estime que la commission électorale congolaise est à même de bien mener les élections, à condition, a-t-il souligné, que certains problèmes soient réglés dans les jours à venir.

XS
SM
MD
LG