Liens d'accessibilité

Centre de détention de Guantanamo : La Cour suprême statue contre l’administration américaine


La cour suprême américaine a rendu un arrêt contre l’administration Bush dans une affaire contestant la compétence des tribunaux militaires d’exception. La plus haute instance judiciaire des Etats Unis estime que le président Bush avait outrepassé ses pouvoirs quand il a mis en place des tribunaux spéciaux pour juger les terroristes présumés actuellement détenus de la prison de Guantanamo.

La Haute cour statuait à propos de l’affaire Salim Ahmed Hamdan, un ancien chauffeur et garde du corps d’Osama bin Laden. La Maison blanche a fait valoir qu’en tant que commandant en chef des forces armées, en temps de guerre, le président Bush est habilité à instituer de tels tribunaux. L’administration Bush estime que Hamdan, qui avait été arrêté en Afghanistan, ainsi que les autres détenus de Guantanamo sont des « combattants au service de l’ennemi » et qu’à ce titre, ils devraient être jugés comme des criminels de guerre.

Les organisations internationales de défense des droits de l’homme et de nombreux alliés des Etats Unis critiquent l’administration Bush pour le maintien en détention, sans procès, de plus de 400 personnes à la prison de Guantanamo, à Cuba. Il y a deux ans, la Cour suprême avait statué que le président Bush n’était pas habilité à garder ces personnes en détention, sans leur permettre d’avoir accès à un avocat ou d’introduire un recours devant des tribunaux.

XS
SM
MD
LG