Liens d'accessibilité

Le Ghana défait les Etats-Unis pour accéder en 8e de finale


La victoire, jeudi, du Ghana sur les Etats-Unis, par 2 buts à 1, a permis aux Black Stars de se hisser en 8e de finale de la coupe du monde. Les enjeux étaient élevés dans les deux derniers matches du groupe E. Chacune des quatre équipes du groupe avait, en effet, une chance d’accéder au second tour.

La sélection américaine était tout de même dans une situation précaire. Non seulement elle devait battre le Ghana, mais aussi espérer une victoire de l’Italie sur la République tchèque, ce que fera la Squadra Azzura en s’imposant par 2 à zéro. Par contre, Team USA ne parviendra pas à surmonter l’obstacle ghanéen. Dès la 22e minute, Haminu Dramane arrachait une balle au capitaine américain Claudio Reyna et ouvrait la marque pour les Black Stars.

Les Américains intensifient la pression et obtiennent l’égalisation par Clint Dempsey à la 43e minute. Aux arrêts de jeu, le défenseur américain Oguchi Onyewu dispute une balle aérienne, dans la surface de réparation, avec le Ghanéen Razak Pimpong, qui s’écroule. Du coup, l’arbitre octroie un penalty aux Ghanéens. Stephen Appiah l’exécutera pour donner aux Black Stars un avantage qu’ils défendront jusqu’à la fin de la partie.

Le sélectionneur américain Bruce Arena se dit très déçu de ce penalty. « Je pense, et nous conviendrons tous, que cette décision de l’arbitre n’était pas correcte. Qu’elle intervienne à la 47e minute, alors notre équipe venait de rétablir l’équilibre au terme d’intenses efforts, a été difficile » a déclaré le coach des Etats-Unis, concédant que son équipe n’avait pas fait le nécessaire pour inscrire des buts en seconde période. Bruce Arena estime, par ailleurs, qu’il y a beaucoup de cartons jaunes à cette coupe du monde et que la FIFA doit revoir cette situation.

Pour sa part, le coach du Ghana, le Serbe Ratomir Dujkovic, s’est refusé à tout commentaire au sujet du penalty controversé contre les Etats-Unis, se félicitant plutôt du succès de ses poulains. « C’est un moment historique pour tous les Ghanéens, pour ces joueurs et pour moi-même parce que nous faisons partie, pour la première fois, des 16 meilleures équipes au monde » a déclaré le sélectionneur ghanéen. Ratomir Sujkovic a ajouté que les Américains ont bien contrôlé le match contre les Black Stars et méritaient, eux-aussi, d’accéder en 16e de finale.

XS
SM
MD
LG