Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Le plus grand sanctuaire marin du monde créé à Hawaï


Le président Bush a créé le plus grand sanctuaire marin du monde à Hawaï. Celui-ci se situe dans un archipel s’étendant sur près de deux mille kilomètres, au nord-ouest d’Hawaii et qui abrite plus de 7.000 espèces, dont le phoque-moine de Hawaii et des tortues vertes menacées. Les atolls, dispersés sur plus de 300.000 kilomètres carrés, accueillent également prés de 14 millions d’oiseaux. Une période de transition de cinq ans est prévue pour l’interdiction progressive de la pêche commerciale et sportive.

Les visiteurs souhaitant prendre des photos ou s’adonner à la plongée sous-marine, devront obtenir, au préalable des permis. Aucune espèce animale ou roche ne pourra être sortie du secteur. « Les océans recèlent une quantité infinie de trésors naturels » a souligné le président Bush. « Ils servent de moyen de transport pour notre commerce, ils sont source d’aliments et de loisirs pour de milliards de personnes. Nous avons la responsabilité solennelle d’être de bons gardiens des océans et des créatures qui y vivent » a ajouté le chef de l’exécutif.

Le nouveau sanctuaire marin sera encore plus vaste que le parc maritime de la Grande barrière de corail, en Australie. Il inclura un monument datant de la Seconde Guerre Mondiale sur l’île de Midway. Celle-ci avait été le théâtre d’une âpre bataille entre les forces américaines et japonaises en 1942, bataille remportée par les Etats Unis, et que l’on considère comme un tournant dans la Seconde Guerre Mondiale. Le processus de protection de l’archipel au nord-ouest d’Hawaii était en cours depuis près d’un siècle.

En 1909, le président Théodore Roosevelt (républicain) avait établi un sanctuaire pour oiseaux sur certaines de ces îles. Un président démocrate, Bill Clinton, avait créé une réserve dans le secteur, il y a six ans. George Bush a, lui, invoqué une loi centenaire qui permet au chef de l’exécutif de protéger immédiatement un site important pour le patrimoine des Etats Unis. En déclarant la région « monument national » M. Bush a évité un long processus bureaucratique pour protéger la région.

XS
SM
MD
LG