Liens d'accessibilité

Interview du président Denis Sassou Nguesso à la VOA (suite)


Dans l’interview accordée par le président Denis Sassou Nguesso à Ferdinand Ferella ici à Washington, le dirigeant congolais a répondu aux opposants congolais qui réclament une commission électorale indépendante. Une telle commission a existé pendant les élection de 2002, de même qu’en 1992, a-t-il dit. « En ce moment là, ceux qui sont opposants aujourd’hui disaient que c’était une commission indépendante, parce que c’est eux qui l’avaient mise en place» a souligné le président Nguesso.

La réconciliation nationale se poursuit au Congo-Brazzaville, a-t-il assuré, citant le retour au pays d’anciens adversaires politiques comme Bernard Colelas. C’est un processus continu, a dit le président Nguesso en annonçant que la fête nationale congolaise se déroulera cette année à Dolisie, ville natale de l’ex-président Pascal Lissouba.

Interrogé sur le verdict du procès dit des « disparus du Beach » M. Nguesso a affirmé que la justice est allée « jusqu’au fond des choses » avec un procès en direct à la radio et à la télévision. Des généraux, des colonels en fonction, des avocats et des témoins ont défilé en direct à la barre, a souligné le dirigeant congolais pour qui cette affaire est désormais « close. »

Washington Forum sera entièrement consacrée à l'interview accordée à Ferdinand Ferella par le président Denis Sassou Nguesso.

XS
SM
MD
LG