Liens d'accessibilité

Rwanda: Le président Paul Kagamé à la Maison blanche


Le président Bush a eu, mercredi, des entretiens à la Maison blanche, avec le président du Rwanda, Paul Kagamé. A l’issue de ces conversations, M. Bush a dit avoir remercié M. Kagamé d’avoir déployé les troupes rwandaises au Darfour, pour des opérations de maintien de la paix dans cette région troublée du Soudan. Il a ajouté qu’il a bonne confiance que le Congrès américain va débloquer des fonds pour aider les pays qui ont envoyé des troupes au Darfour.

Le chef de l’exécutif américain s’est félicité que M. Kagame ait créé au Rwanda des conditions favorables aux investissements privés. « Ce pays a fait du très bon travail dans sa lutte contre le VIH Sida » a-t-il, par ailleurs, souligné. Concernant le génocide de 1994, le président Bush a dit que les efforts de réconciliation à tous les niveaux de la société rwandaise peuvent servir d’exemple à d’autres pays dans le monde.

Pour sa part, le président Kagamé a remercié les Etats Unis pour leur aide dans divers domaines. « Nous vous sommes très reconnaissants de votre appui au retour de la paix dans la région des Grands Lacs, pour avoir soutenu les efforts au Soudan et pour avoir appuyé mon pays, alors qu’il continue à bâtir sur les fondements jetés au cours des douze dernières années » a déclaré le chef de l’Etat rwandais.

Lors d’une conférence de presse au siège de la Voix de l’Amérique à Washington, le président du Rwanda s’est dit satisfait des progrès accomplis par son pays sur la voie du redressement, et ce douze ans après le génocide de 1994, qui avait fait quelque huit cent mille morts. M. Kagamé a critiqué le Tribunal pénal international pour le Rwanda, estimant qu’il dépense trop d’argent, qu’il ne juge pas assez de cas, et qu’il emploie des gens soupçonnés de crimes de guerre.

Le président rwandais n’a pas, à proprement parler, répondu aux questions des journalistes sur la situation des droits de l’homme dans son pays, accusant l’un d’eux de détourner l’attention de ce qu’il appelle « les principaux dossier, à savoir le développement et la bonne gouvernance. » Quelques ressortissants de la RDC ont protesté, mercredi, devant le siège de la VOA, contre la visite du président rwandais aux Etats Unis.

XS
SM
MD
LG