Liens d'accessibilité

Ghana : Fin de la visite du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi


Le chef du gouvernement japonais, Junichiro Koizumi, a quitté Accra mercredi, à l’issue d’une visite officielle de trois jours. Celle-ci était axée autour de la coopération bilatérale entre le Ghana et le Japon. M. Koizumi a saisi l’occasion pour saluer la démocratie ghanéenne. Dans un entretien avec Idriss Fall, M. Dick Osey, directeur de cabinet du président ghanéen John Kufuor, a expliqué que le Ghana reçoit une bonne part de son aide du Japon et cette aide qui connaîtra une augmentation selon les promesses de M. Koizumi à Accra.

Pour M. Osey, le Japon a toujours privilégié la coopération avec des pays pratiquant la bonne gouvernance et qui pourraient servir d’exemple à d’autres. Entre 1999 et 2004, Tokyo a accordé une aide d'environ 400 millions de dollars à Accra. Le Ghana a beaucoup de besoins et une augmentation de cette aide japonaise serait la bienvenue, a dit M. Osey. Les relations commerciales sont bonnes entre les deux pays. Le cacao et le chocolat ghanéens se vendent bien au Japon, a-t-il souligné.

Lors de son passage à Accra, M. Koizumi a annoncé la création d’un prix international pour la recherche médicale en Afrique. Au plan diplomatique, le Japon, qui cherche un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, n’a pas demandé l’appui du Ghana, mais selon Dick Osey, Accra appuie cette démarche de Tokyo. A la question de savoir s’il y a une rivalité, en Afrique, entre le Japon et la Chine dont le président vient de séjourner sur le continent, Dick Osey a répondu qu’Accra entretient d’excellents rapports avec autant Tokyo que Pékin.

XS
SM
MD
LG