Liens d'accessibilité

Nigeria : Visite du président chinois Hu Jintao


Après le Maroc, le président chinois Hu Jintao est arrivé mercredi au Nigeria, deuxième étape de sa seconde visite en Afrique. Pour les observateurs, son séjour à Abuja rentre dans le cadre de la stratégie pétrolière de la Chine. On se rappelle que ce pays a acquis 45 pour 100 des parts d’une concession pétrolière off-shore au Nigeria, d’une valeur de 2,7 milliards de dollars.

Selon le chef du département nigérian des ressources pétrolières, Tony Chukwueke que cite l’AFP, Abuja va offrir à la Chine 4 licences d’exploration en échange d’un investissement de 4 milliards de dollars dans une raffinerie de Kaduna dans le Nord du pays. Pour Philippe Vasset, rédacteur en chef de la revue « Africa Energy Intelligence » les compagnies d’Etat chinoises se sont réparties les pays pétroliers africains. Ces compagnies présentent des avantages pour les pays africains dans la mesure où elles peuvent leur garantir des prêts du gouvernement chinois, a expliqué Vasset.

Pour Tundonu Amosu, vice-recteur de l’université de l’Etat de Lagos, la Chine cherche des débouchées pour ses produits manufacturés et ses services ; une aubaine pour les administrations africaines qui veulent réaliser des projets à moindre coût, a-t-il expliqué. M. Amosu a souligné l’afflux, au Nigeria, des vélos et motos « made in China », et qui sont désormais les moyens privilégiés dans les embouteillages monstre de villes comme Lagos

XS
SM
MD
LG