Liens d'accessibilité

Nigeria : La question du troisième mandat divise la nation


Quelque 5.000 jeunes ont manifesté mardi à Kano, dans le Nord du Nigeria, contre le projet d’amendement censé permettre au président Olusegun Obasanjo de briguer un troisième mandat. Kano n’est que le point de départ, a fait savoir leur porte-parole, Mohammed Ramalan. La question du troisième divise jusque dans les rangs du parti au pouvoir, explique notre correspondant à Lagos, Eric Babajide.

Le président Obasanjo garde le silence à ce propos, mais certains leaders de son parti, le PDP, ont fait savoir qu’ils entendent modifier la constitution dans les meilleurs délais. Le vice-président nigérian, Atiku Abubakar, qui a déjà annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2007, a été pris à partie par des militants du parti présidentiel lors d’un voyage, la semaine dernière, à Lagos, signale Eric. M. Abubakar a dit avoir joint les rangs des candidats à cette présidentielle pour exprimer son opposition à un éventuel troisième mandat du président Obasanjo, a expliqué notre correspondant à Samuel Kiendrébéogo.

XS
SM
MD
LG