Liens d'accessibilité

Journée mondiale de la santé


Plus d’un milliard d’individus de la planète n’ont pas accès à des services de santé de base en raison d’une pénurie de personnel qualifié. C’est le constat qu’établit le dernier rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé, à Genève, pour marquer la Journée mondiale de la santé célébrée vendredi. Selon l’OMS, 57 pays, dont 36 en Afrique subsaharienne, sont touchés par cette pénurie de personnels de santé.

Les pays les plus pauvres, qui luttent contre le VIH/sida, la grippe aviaire et autres maladies, ont besoin de près de quatre millions de travailleurs dans le secteur « santé» note l’agence onusienne. Dans une interview accordée à Camille Grosdidier, Jean-Marc Braichet de l’OMS a souligné que le manque de professionnels de santé se fait sentir dans toutes les régions, y compris les pays développés; ce qui aggrave la situation dans les pays en développement dont les agents de santé s’en vont dans les pays développés.

Parmi les facteurs multiples à la base de ces départs, M. Braichet a cité la faiblesse des rémunérations, mais aussi les conditions de travail difficiles et les problèmes de sécurité croissants. Au plan sanitaire, les professionnels de santé sont aussi victimes de maladie comme le sida, a souligné l’expert de l’OMS.

XS
SM
MD
LG