Liens d'accessibilité

RDC : Le train électoral démarre sans Tshisekedi


En RDC, les prochaines élections se dérouleront sans l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi. Le principal parti d’opposition a décidé de boycotter les élections législatives et présidentielles après le refus de la Commission électorale indépendante (CEI) de rouvrir les centres d’enregistrement des électeurs.

Dans un dossier consacré à ces élections, notre correspondant Eddy Isango a interrogé des experts congolais qui notent que la multitude de candidatures au poste de président de la république n’est pas forcément une bonne chose. « Ça montre qu’il y a de la démocratie, mais ça montre aussi une certaine légèreté politique de la part des acteurs politiques » note un observateur qui doute que « des choses très originales différencient les uns des autres. »

La multitude de candidatures provoque des problèmes d’organisation en amont. L’Abbé Appolinaire Malu Malu, président de la CIE estime qu’il faut demander aux Congolais de maitriser le système électoral, la manière de voter de manière transparente et ne pas les distraire avec de faux problèmes. Certains prévoient des manifestations dans les prochains jours par tous ceux qui s’estiment exclus du processus, rapporte` notre correspondant Eddy Isango.

XS
SM
MD
LG