Liens d'accessibilité

Liberia: Ellen Johnson Sirleaf reçue à la Maison blanche


A l’issue de sa visite d’une semaine aux Etats-Unis, la présidente Ellen John Sirleaf du Libéria s’est entretenue mardi, à la Maison blanche, avec le président Bush. Les deux chefs d’Etats, dont c’était la première rencontre, ont discuté d’un grand nombre de sujets. Les entretiens ont porté sur ce que les Etats-Unis peuvent faire pour aider le Libéria à s’acheminer vers la démocratie, au sortir de 14 années de guerre civile, a indiqué le président Bush.

Selon la Maison blanche, il a aussi été question du sort de Charles Taylor, l’ancien président libérien exilé au Nigeria. C’est un dossier délicat dans la mesure où les partisans de Taylor menacent de sévir au cas où il serait extradé pour être jugé en rapport avec la guerre en Sierra Leone. Mme Sirleaf a récemment révélé avoir demandé une telle extradition au Nigeria.

Cependant, elle n’en a pas fait cas durant le point de presse à la Maison blanche, préférant se concentrer sur l’avenir de son pays. La présidente libérienne a ainsi assuré que son pays fera tout pour justifier la confiance et l’appui des Etats-Unis. « Le Libéria, nous le pensons, a le potentiel de devenir un exemple de succès américain en Afrique, » a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le chef de l’exécutif américain a demandé à madame Sirleaf des conseils pour un retour à la paix en Afrique de l’Ouest. Il a félicité son homologue libérienne d’être la première femme élue chef d’Etat d’un pays africain. « Cela demande du courage, une vision et un désir d’améliorer la vie de vos concitoyens » a déclaré le président Bush.

XS
SM
MD
LG