Liens d'accessibilité

Tchad: Le pays se mobilise contre la grippe aviaire


L’apparition de la grippe aviaire à Maroua, dans la province camerounaise de l’Extrême-Nord, préoccupe les autorités tchadiennes. La maladie est à « 200, 250 km de N’djaména, donc à nos portes, » estime le ministre tchadien de l’Elevage, Mahamat Alamine Bourma. Avec les foyers signalés au Nigeria et au Niger, le virus H5N1 est désormais présent dans trois pays voisins du Tchad.

Dans une interview accordée à Timothée Donangmaye, M. Bourma a fait savoir que certaines mesures conservatoires avaient déjà été prises bien avant les cas de grippe aviaire au Cameroun. Il s’agit notamment de l’interdiction d’importation de tout produit aviaire en provenance des pays infectés. Notant qu’il est difficile de contrôler les oiseaux migrateurs, autre vecteur de la grippe aviaire, le ministre tchadien de l’Elevage a dit que les services vétérinaires ont été mobilisés et procèdent à une campagne de sensibilisation de la population.

Selon des statistiques citées par M. Bourma, on dénombre plus de 24 millions de volailles domestiques au Tchad. L’élevage traditionnel est celui qui suscite le plus d’inquiétude dans la mesure où les animaux sont en contact étroit avec les êtres humains, a souligné le ministre tchadien de l’Agriculture.

XS
SM
MD
LG