Liens d'accessibilité

Cameroun: La grippe aviaire présente dans l’Extrême-Nord


Après le Nigeria, l’Egypte et le Niger, c’est au tour du Cameroun de signaler la présence, sur son territoire, du virus H5N1 de la grippe aviaire. L’épizootie a été détectée à Maroua, capitale de l’Extrême-Nord, une province frontalière du Nigeria.

Contacté à Yaoundé par Timothée Donangmaye, Dr Amadou Saïdou, directeur des services vétérinaires au ministère camerounais de l’Elevage, affirme que la situation reste stable par rapport à ce qu’elle était le 21 février, lorsque les cas initiaux avaient enregistrés. La grippe aviaire s’était déclarée dans trois élevages de canards de Maroua. 50 bêtes sont mortes et 8 autres ont été abattues. Des prélèvements avaient été envoyés dans les laboratoires agréés qui ont communiqué leurs résultats samedi.

Selon Dr Saïdou, le Cameroun était en alerte depuis l’apparition, en 2003, de la grippe aviaire en Asie. L’annonce, le 8 février 2006, du premier cas au Nigeria voisin, a accéléré les choses, étant donné que ce pays a en commun avec le Cameroun une frontière de 1.200 km. Les autorités camerounaises ont fermé cette frontière ainsi que les marchés frontaliers, de même qu’elles ont interdit toute importation de produit aviaire du Nigeria, a dit le responsable camerounais.

Par ailleurs, toute sortie ou entrée d’oiseaux domestiques dans un rayon de 3 km autour de Maroua est interdite pendant que l’on procède au nettoyage de ce foyer, a expliqué Dr Amadou Saidou, ajoutant que des prélèvements ont été faits pour déterminer si d’autres espèces ne sont pas touchées par l’épizootie.

XS
SM
MD
LG