Liens d'accessibilité

Afrique de l’Ouest: une plaque tournante de la cocaïne


L’Afrique de l’Ouest est une des plaques tournantes de la cocaïne en provenance d’Amérique latine et destinée aux marchés américains et européens. C’est ce que révèle le rapport 2005 de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS).

34 millions d’Africains abusent du cannabis, drogue de prédilection en Afrique. Ce continent vient, en effet, en deuxième position, derrière les Etats-Unis, pour ce qui est de la production cannabis, a expliqué à Camille Grosdidier le secrétaire de l’OICS, Koli Kouamé.

Selon M. Kouamé, l’Afrique reste le maillon le plus faible de la chaîne. Les pays européens et d’autres pays ayant renforcé leur contrôle, les trafiquants se tournent vers les régions où les contrôles sont perçus comme moins efficaces, moins denses ou moins suivis. Le transit par l’Afrique est un phénomène qu’on connaissait, mais la nouveauté est que les quantités de drogue transportées sont plus importantes, a précisé M. Kouamé.

XS
SM
MD
LG