Liens d'accessibilité

Eléctions haitiennes: résultats partiels sur fond de tensions


Des échauffourées ont opposé, lundi, en Haiti, des casques bleus à des partisans de l’ancien président René Preval. Ces derniers protestent contre les résultats partiels de l’élection présidentielle de la semaine dernière. Selon des témoins, les soldats de la Mission de stabilisation de l'Onu en Haïti (Minustah) ont ouvert le feu sur la foule, tuant une personne, version réfutéé par des officiels de l’Onu. En début de journée, les manifestants avaient érigé des barrages routiers près d’un hôtel de Port-au Prince, scandant des slogans.

Les derniers résultats montrent que Preval a recueilli 48% des suffrages au premier tour, soit moins des 50% nécessaires pour éviter le second tour prévu le 19 mars. L’ancien président Leslie Manigat est crédité, de son côté, de près de 12% voix. Le scrutin de mardi dernier a pour objectif de remplacer une administration intérimaire mise en place après le départ en exil, il y a deux ans, de Jean-Bertrand Aristide.

Jean-Robert Philippe, envoyé spécial de la Voix de l’Amérique interrogé par Henry Francisque a dit que les partisans de René Preval qui ont mainfesté depuis dimanche, réclament la victoire de Preval dès le premier tour. Les demandes se succèdent auprès de M. Preval pour qu’il fasse une déclaration et s’adresse à ses partisans pour les calmer, mais aucune déclaration n’a été faite jusqu’à présent.

XS
SM
MD
LG