Liens d'accessibilité

Premier foyer de grippe aviaire en Afrique

  • Idriss Fall

Les autorités nigérianes ont confirmé les informations de l’Organisation mondiale de la santé animale (OMSA) selon lesquelles une version “hautement pathogène” du virus H5N1 a été décelée dans un élevage de volaillles de l’état de Kaduna au Nigéria. Le virus a tué 40.000 volailles dans cette ferme.

Les autorités nigérianes ont désinfecté les lieux et ordonné la mise en quarantaine des volailles. Aucun cas humain n’a été pour l’instant signalé. Il s’agit du premier foyer de virus H5N1 en Afrique.

Dans une interview accordée à Idriss Fall, le Dr Amadou Samba Sidibé, représentant régional de l’OMSA à Bamako, a précisé que la ferme nigériane touchée pratiquait un élevage en plein air et que les volailles ont pu être contaminés par des oiseaux migrateurs.

D’autres pays africains incluant le Gabon ont immédiatement pris des mesures pour lprévenir toute propagation de la grippe aviaire. A rappeler que le virus H5N1 de la grippe aviaire a déjà tué au moins 88 personnes dans sept pays, la plupart en Asie depuis la fin 2003.

XS
SM
MD
LG