Liens d'accessibilité

Décès de Betty Friedan, pionnière du mouvement féministe moderne aux Etats-Unis


La presse américaine a marqué le décès, samedi à l’âge de 85 ans, de la célèbre militante américaine Betty Friedan.

Betty Friedan, c’est la pionnière qui, dans les années 1960, a créé le mouvement à l’origine de la mouvance féministe moderne aux Etats Unis. Le rôle des américaines au sein de la société en est sorti radicalement réévalué. Et elles se voient maintenant offrir des opportunités dont elles ne pouvaient que rêver jusqu’à très récemment.

C’est arrivé très rapidement,” expliquait Betty Friedan dans une interview en 1989. “Avant, on ne recensait que trois à quatre pour cent de femmes parmi les étudiants en médecine ou en droit. Aujourd’hui, c’est 40 pour cent,” a-t-elle souligné.

Et au lieu de faire la cuisine pour les pasteurs ou les rabbins, les femmes elles-mêmes deviennent maintenant pasteurs ou rabbins, et prononcent des sermons. Elles sont pilotes, elles sont astronautes. Les jeunes femmes, celles de la même génération que ma fille, trouvent que cela va de soi...”, a ajouté Betty Friedan.

Mais cette refonte de la société américaine n’a pas été facile, fait valoir la pionnière du mouvement féministe moderne aux Etats-Unis. Ces changements, les féministes les ont obtenus en luttant pendant des décennies pour l’égalité des droits et pour l’adoption de lois mettant fin à la discrimination contre les femmes.

Née à Peoria dans l’Illinois en 1921, Betty Friedan a étudié la psychologie avant d’entamer une carrière de journaliste. Renvoyée après le début d’une seconde grossesse, elle a alors commencé à interroger des femmes sur leur vie, leur quotidien - leur rôle de mère et d’épouse. C’est à ce moment qu’elle a pris conscience de la frustration des américaines, et de leur désir d’échapper à un environnement si limité.

En 1963, Betty Friedan a publié ses observations dans un livre, la Femme Mystifiée (The Feminine Mystique), qui témoignait des difficultés auxquelles étaient confrontées les américaines, notamment cette alternative: renoncer au mariage et aux enfants pour poursuivre une carrière, ou bien rester confinées au foyer.

Les médias et les intellectuels projetaient tous une seule image de la femme, complètement définie par ses rapports vis à vis de l’homme, son role de femme au foyer, de mère. Mais elle n’était jamais définie par ses propres actions, expliquait en substance Betty Friedan. Le mythe était tel que dans les années après la Seconde Guerre Mondiale, chaque américaine se sentait terriblement seule, et pensait que quelque chose clochait en elle...

La Femme Mystifiée a été un succés retentissant. La bataille des féministes a alors commencé. Trois ans plus tard, en 1966, Betty Friedan a aidé à fonder l’Organisation Nationale pour les Femmes, dont la mission était d’aider les américaines à obtenir leurs droits: égalité des salaires, congés maternité, crèches, droit à l’IVG, etc... Tout en occupant la présidence de l’organisation, Betty Friedan s’est impliquée dans des manifestations. Elle a aussi aidé à ouvrir une banque controllée par des femmes, et participé à des conférences dans le monde entier pour mieux faire connaitre le mouvement féministe américain.

Des activités rondement critiquées par les traditionalistes qui redoutaient que la structure de la famille ne soit affaiblie. Et puis au sein même du mouvement féministe, certaines militantes ne lui ont pas pardonné d’avoir placé beaucoup d’emphase sur les liens familiaux. Betty Friedan a toujours refusé de voir dans la conquête des droits de la femme une guerre contre les hommes.

Dans un second ouvrage publié en 1981, La Seconde Etape, the Second Stage, elle a appelé les femmes et les hommes à s’unir dans la lutte pour leurs droits respectifs. Un appel qui a mis en colère les féministes les plus révolutionnaires.

A sa mort samedi, Betty Friedan a laissé trois enfants et neuf petits enfants. Preuve vivante que les femmes peuvent très bien, comme elle l’avait souligné, jouer un rôle dans la société sans pour cela renoncer à la maternité.

XS
SM
MD
LG