Liens d'accessibilité

Coretta Scott King n'est plus


Coretta Scott King, veuve du défunt leader des droits civils Martin Luther King, est décédée dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 78 ans. Les drapeaux ont été mis en berne au centre King d’Atlanta qui a publié une brève déclaration annonçant ce décès.

Mme King avait été hospitalisée au mois d’août suite à une attaque cérébrale et cardiaque qui l’avait privée de la parole. Sa santé précaire l’avait empêchée de prendre part aux célébrations, en janvier, de l’anniversaire de son défunt époux, la journée Martin Luther King qui est, aujourd’hui, une fête fédérale.

Née en 1927 en Alabama où son père tenait un magasin rural, Coretta Scott King a rencontré son futur mari alors qu’il étudiait la théologie à Boston et elle la musique en vue d’une carrière de chanteuse. Les deux se marièrent en Alabama en 1953, peu avant que le Révérend King ne se rende célèbre en tant que pasteur à Montgomery. Il mènera, en effet, un mouvement de boycott des autobus municipaux qui marquera un tournant décisif dans le mouvement des droits civils aux Etats-Unis.

Après l’assassinat de son mari, Mme King a mis sur pied, à Atlanta, le centre Martin Luther King Junior pour le changement social non violent. Elle lancera campagne pour l’instauration de la journée nationale Martin Luther King qui en est à sa 20e année. Présidente du conseil d’administration du centre King jusqu’en 1994, Mme King a cédé sa place à un de ses 4 enfants.

Selon le Révérend Joseph Lowery, qui a pris la tête du Southern Christian Leadership Conference après l’assassinat de Martin Luther King en 1968, Mme King n’a pas du tout tenté de prendre la place de son mari comme leader de cette organisation. Cependant, elle a toujours soutenu le mouvement des droits civils par devoir, en tant que mère, en tant que citoyenne, en tant que personnalité de plein droit, a-t-il expliqué.

Président de l’Association des élus noirs de Géorgie et militant des droits civils de longue date, Tyrone Brooks a, de son côté, loué l’œuvre de Mme King, soulignant sa campagne inlassable pour la défense des droits de l’homme dans le monde. Il s’est félicité que Coretta Scott King ait vécu jusqu’à près de 80 ans. « Elle a perdu son mari alors qu’il n’avait que 39 ans, elle a élevé ses enfants, construit le centre martin Luther King Junior ; elle était devenue une ambassadrice internationale assurant la promotion de l’héritage de son mari,» a expliqué M. Brooks.

XS
SM
MD
LG