Liens d'accessibilité

Le président du Congo, Denis Sassou Nguesso nouveau président de l’Union africaine


Le président du Congo, , a officiellement assumé la présidence de l’Union africaine à Khartoum. Selon un compromis intervenu dans la capitale soudanaise, le Soudan prendra le relais et assumera la présidence de l’Union en 2007.

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a dit que les membres de l’Union africaine espèrent, entre-temps, aider le Soudan à “assumer ses responsabilités et à résoudre ses crises.” La décision de nommer à la présidence un autre pays que l’hôte du sommet va à l’encontre des traditions de l’UA. Le Soudan avait tenté jusqu’à samedi d’assumer la présidence de l’Union. Cependant, des groupes de défense des droits fondamentaux s’y étaient opposés en raison des violences et des violations présumées des droits de l’homme au Darfour.

Au sommet de Khartoum les 23 et 24 janvier, les dirigeants africains ont décidé de ne pas extrader l’ex-leader tchadien, Hissène Habré, réclamé par la justice belge pour “crimes contre l’humanité“. Des juristes africains examineront le dossier Habré et feront leurs recommandations, a indiqué mardi, le président sénégalais Abdoulaye Wade. Habre vit au Sénégal depuis 15 ans, après avoir été chassé du pouvoir en 1990.

XS
SM
MD
LG