Liens d'accessibilité

Etats-Unis: Victoire à la Cour Suprême des partisans de l’euthanasie

  • Camille Grosdidier

Dans son arrêt, la plus haute instance judiciaire américaine a jugé que la loi fédérale n’interdit pas aux médecins de prescrire des doses mortelles de médicaments à des patients désireux de mourir.

L’administration Bush avait fait valoir que la prescription de substances réglementées aux fins d’euthanasie ne relévait pas d’une pratique médicale légitime, et qu’elle violait les lois fédérales régissant la distribution de médicaments. Le Juge Anthony Kennedy, qui a rédigé l’arrêt au nom de la majorité, a estimé que la législation fédérale n’autorise pas le ministre de la Justice à interdire l’administration de sustances réglementées aux fins de suicide assisté lorsqu’une législation médicale d’un état autorise une telle démarche.

Pour l’administration Bush, l’arrêt de la Cour Suprême constitue une défaite significative puisqu’il met fin à une campagne de longue date des républicains et de groupes religieux pour faire interdire l’euthanasie. C’est en 1997 que l’Oregon, état libéral du nord-ouest des Etats Unis, avait adopté la loi dite “Mourir avec dignité,” règlementant l’euthanasie. Elle a déjà permis à plus de 200 malades graves de mettre fin à leur jour.

Aucun autre état n’avait essayé d’imiter l’Oregon, ce qui pourrait changer maintenant, affirment les militants en faveur de l’euthanasie. Par contre, Wesley Smith, leader de la Force internationale sur l’euthanasie et le suicide assisté, une organisation qui lutte contre ces pratiques, s’est dit très déçu par la décision de la cour suprême.

“Cela va relancer les efforts pour répandre ces pratiques non médicales qui consistent à donner la mort comme réponse aux souffrances humaines,” explique-t-il. Le nouveau président de la Cour suprême des Etats-Unis, John Roberts, nommé par George Bush en septembre, a voté contre cet arrêt, tout comme les deux autres membres les plus conservateurs de la cour, les juges Clarence Thomas et Antonin Scalia.

Le débat sur l’euthanasie aux Etats Unis est particulièrement vif depuis un an, avec la controverse autour de la malade Terri Schiavo. Ses parents avaient lutté contre l’interruption de son alimentation, alors que son époux y était favorable et avait eu gain de cause.

XS
SM
MD
LG