Liens d'accessibilité

Célébration de  l’Aid el Kébir en Afrique


L’Aid el Kébir ou “Tabaski” est la fête du sacrifice. Selon la tradition islamique, Dieu avait ordonné, à Abraham, d’immoler son premier fils Ismaël. Il ne s’y est pas opposé.

Au moment où Abraham s’apprêtait à égorger son fils, Dieu a fait descendre un gros bélier, si bien qu’Ismaël n’a plus fait l’objet du sacrifice. Dans une interview accordée à Samuel Kiendrébéogo, Cheick Boni, vice-président du Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques, CERFI, a indiqué qu’après les prières mettant l’accent sur la fraternité, il s’est retrouvé avec sa famille, les amis, voisins, pour fêter la Tabaski et partager le mouton immolé.

Dans d’autres pays tel le Sénégal, la Gambie, la Guinée-Bissau, les musulmans célèbrent l’Aid el Kébir mercredi en fonction de l’apparition de la lune.

XS
SM
MD
LG