Liens d'accessibilité

L’après Noël aux Etats-Unis: le coup d’envoi des dons


L’après-Noël donne, aux Etats-Unis, le coup d’envoi d’une véritable ruée vers les organismes de charité qui sont alors inondés de dons en tous genres: vêtements neufs ou usagés, vieux ordinateurs, téléviseurs, meubles, vélos, parfois voitures et bateaux d’occasion.

De nombreuses entreprises profitent de cette période pour se débarasser de leurs fins de série ou des équipements dont elles n’ont plus besoin. Cette générosité s’explique, en partie, par une disposition de la fiscalité américaine qui permet de déduire du revenu imposable la valeur monétaire des dons aux églises, temples, moquées et organisations caritatives. Le contribuable dispose ainsi d’un moyen de faire acte de charité tout en réduisant le montant de ses impôts. Cet afflux de dons donne du travail supplémentaire aux organismes caritatifs qui doivent effectuer un monumental travail de tri.

Jeffrey Stengel, directeur des opérations de Goodwill Industries of the Chesapeake, une ONG du Maryland, a dit au journal "Baltimore Sun" qu’il est souvent obligé d’installer une vingtaines de remorques supplémentaires pour entasser ces cadeaux de dernière minute. Ceux-ci constituent, en plus des contributions financières, la principale source de financement des oeuvres charitables ici aux Etats-Unis.

Bread for the City, une des principales ONG caritatives de Washington, reçoit ainsi 1,5 million de dollars de dons en nature chaque année. Autre ONG concernée: l’Armée du salut. Les meubles donnés sont remis en étant avant d’être revendus. Les voitures d’occasion sont revendues en l’état ou, dans d’autres cas, réparées puis données à des familles nécessiteuses.

Pour ce qui est des vêtements, ceux qui ne sont pas revendus dans un délai de 30 jours sont attachés en balles pour être exportés vers les pays du Tiers-Monde. En cette saison hivernale, de nombreux centres d’accueil des sans-abri sollicitent des donateurs des dons en produits de premières nécessité: savon de toilette, pâte dentifrice, boîtes de conserves, des jouets, etc.

Pour pouvoir déduire leurs dons de leurs impôts, les âmes charitables sont tenues d’obtenir des reçus qu’elles joindront, en début d’année, à leur feuille d’impôts.

XS
SM
MD
LG