Liens d'accessibilité

Tchad: Idriss Déby demande à l’UA de condamner le Soudan, soupçonné d’appuyer les rebelles tchadiens


Le Tchad accuse le Soudan de donner asile et appui aux aux rebelles opposés au gouvernement Déby, qui ont attaqué la ville d’Adré, au début du mois, accusation que le Soudan rejette.

Lors d’un entretien mardi près de Lagos, avec son homologue nigérian, Olusegun Obasanjo, président de l’Union africaine, le président Idriss Déby lui a demandé de condamner Khartoum.

Le Tchad accuse le Soudan de préparer de nouvelles attaques, affirmant que l’armée soudanaise a déployé 50.000 véhicules blindés près de la ville soudanaise de Geneina, aux abords de la frontière soudano-tchadienne. L’UA a dépêché des délégations dans les deux pays pour essayer de résoudre le conflit et réduire les tensions croissantes.

Aba Ngolo Moustapha, rédacteur en chef adjoint du journal “Le Temps,” joint par Lamia Gritli, a précisé que les preuves de l’appui soudanais aux rebelles opposés à Déby viennent essentiellement du gouvernement tchadien qui cite les témoignages de certains rebelles faits prisonniers.

XS
SM
MD
LG