Liens d'accessibilité

La Cour Internationale de Justice condamne l’Ouganda pour violations des droits de l’Homme en RDC


La Cour Internationale de Justice de La Haye (CIJ) a reconnu l’Ouganda coupable de violations des droits de l’homme en RDC. La cour a statué que les troupes ougandaises envoyées en RDC en 1998 se sont rendues coupables de meurtres, de torture et de traitement cruel de civils.

L’Ouganda a aussi été reconnu coupable de pillage des ressources naturelles de la RDC et de violation de sa souveraineté. Les officiels congolais se sont félicités du jugement et ont exprimé un “Ouf” de soulagement. Par ailleurs, les autorités congolaises tenteront d’obtenir des dédommagements.

Le ministre congolais de la communi cation, Henri Mova Sakanyi, a déclaré à Ferdinand Ferella que des poursuites judiciaires sont engagées également contre le Rwanda mais pas devant la CIJ que les autorités de Kigali ne reconnaisent pas.

Le conflit qui avait duré 5 ans en RDC et impliqué les armées de 6 pays voisins dont l’Ouganda, s’est terminé en 2003, ayant fait près de 4 millions de morts. A noter que toute décision émanant de la CIJ est sans appel. Et son application revient au Conseil de sécurité de l’Onu.

XS
SM
MD
LG